What makes learners a good fit for hybrid learning? Learning competences as predictors of experience and satisfaction in hybrid learning space – Jun XIAO, Hong-Zhen SUN-LIN, Tsu-Han LIN, Mengyuan LI, Zhimin PAN, Hsu-Chen CHENG

Cet article collectif s’attache à déterminer les compétences d’apprentissage nécessaires pour des apprenants dans un environnement de formation hybride ou mixte (blended learning), ces compétences pouvant être identifiées comme des prédicteurs de satisfaction des apprenants.

Pouvoir définir à l’avance des critères de satisfaction des apprenants intégrés dans un environnement de formation/d’enseignement hybride constitue, pour les auteurs de cet article, un avantage déterminant pour les instances décisionnelles des institutions éducatives au moment des choix d’investissement dans les espaces d’apprentissage.

Une enquête a donc été menée en ce sens à la Shanghai Open University avec le concours de 211 étudiants. L’expérience vécue par ces étudiants lors d’un apprentissage hybride et la satisfaction qu’ils en ont éventuellement retirée ont été évaluées.

Les auteurs rappellent en préambule les composants de base d’un apprentissage hybride, à savoir la flexibilité en termes de temps, d’espace et de rythme d’apprentissage. Ces éléments permettent aux participants de trouver la combinaison idéale parmi toutes les options proposées (en ligne ou pas, synchrone ou pas). Ils ajoutent que la satisfaction de l’apprenant est un élément-clé pour évaluer l’efficacité de tout programme ou équipement d’apprentissage. Cette notion de satisfaction se décompose en facteurs liés aux compétences d’apprentissage comme la motivation, l’implication (engagement) et la compétence numérique.

L’implication cognitive, une compétence clé

L’étude réalisée par les chercheurs réunis pour cet article propose un modèle pratique qui peut permettre aux enseignants de concevoir un espace d’apprentissage hybride extrêmement souple en termes de gestion du temps, de l’espace et du rythme d’apprentissage. Les auteurs constatent dans leur enquête que la plupart des compétences permettant de prédire la réussite d’un programme d’apprentissage/de formation en ligne ou en présentiel ne permettent pas de prédire de manière satisfaisante la qualité de « l’expérience utilisateur” et la satisfaction des participants d’une formation/d’un enseignement hybride. À ce sujet, seule la compétence dite de “l’implication cognitive” (cognitive engagement) peut être associée à une expérience positive et à une satisfaction des apprenants en environnement d’apprentissage hybride. Cette compétence permettra aux apprenants d’explorer les possibilités offertes et de trouver la combinaison idéale évoquée plus haut.

L’infographie ci-dessous – “Régression hiérarchique sur la satisfaction et l’expérience – synthétise l’ensemble des facteurs pris en compte et leur degré d’importance dans l’appréciation de l’expérience et de la satisfaction perçues chez les apprenants en mode pédagogique hybride.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search